De l'eau potable à l'eau usée

Auteur/autrice : Marianne

Quel est le prix de la mise aux normes de mon assainissement individuel à Saint-Louis Réunion 974?

assainissement individuel assainissement non collectif 
Assainissement individuel mise aux normes

Propriétaire d’une maison avec une fosse non conforme ? Projet d’achat d’une maison avec un assainissement individuel non mise aux normes ?

Quels sont les délais, les coûts et les démarches à entreprendre ?

Alors déjà, si vous êtes propriétaire d’une maison avec une fosse non conforme ou en passe de le devenir, vous n’êtes pas dans la même situation. En effet, pour tout nouvel acquéreur d’un bien immobilier avec la fosse non conforme, il y a une obligation légale de mises aux normes sous un an suivant l’acquisition.

Plombier 974

Panne en plomberie et entretien

Le dépannage en plomberie fait partie de nos principales interventions. Nous intervenons aussi bien pour changer un joint ainsi que souder une canalisation que pour remplacer une chaudière en panne. Nous intervenons pour des pannes de ballon d’eau chaude, fuites d’eaux, des débouchages… Et de manière générale pour toute intervention principalement sur :

  • Réparation de fuite d’eau
  • Soudure sur canalisation
  • Débouchage
  • Réparation de chaudière
  • Réparation de chauffe eau
  • Changement de sanibroyeur
plombvier 974, fuite, évier bouché, pression faible
plombier 974, fuite

Nous avons un service 24/24 et 7/7 qui s’occupe du dépannage en plomberie et nous permet d’intervenir rapidement pour des urgences comme une grosse fuite d’eau nocturne. Nous avons l’expérience de l’urgence grâce à notre échange avec les pompiers de chaque ville de la Réunion. L’installation de matériel sanitaire représente une grosse partie du travail du plombier sanitaire. Notre société se charge d’installer votre appareil de plomberie quelqu’il soit par des poseurs professionnels. De manière générale nous réalisons l’installation et la pose de

  • Pour Salle de bain et Toilette
    • Lavabo
    • Lave-mains
    • Douche
    • Baignoire
    • WC (broyeur, urinoire, sanibroyeur, chasse d’eau…)
  • Pour Cuisine
    • Evier
    • Robinetterie (mélangeur, mitigeur)
    • Evacuation d’eau
  • Autre
    • Chaudière
    • Chauffe eau / Ballon d’eau chaude
    • Canalisations

Tarif

Nos tarifs plombier 974 sont compétitifs grâce à un partenariat efficace avec les grossistes du secteur. Vous pouvez nous contacter pour obtenir un devis gratuit pour des travaux de plomberie en passant par notre page de devis.

Débouchage

plombier 974, Dépannage plomberie, fuite, débouchage
Dépannage plomberie

Le débouchage en plomberie est une intervention de dépannage très courante. En cas d’appareil sanitaire bouché nous tenterons de déboucher en suivant plusieurs protocoles selon la solidité du bouchon. Les appareils les plus touchés par les bouchons sont

  • Les toilettes : les WC (broyeur ou non) restent la majoritée des interventions, il faut garder à l’esprit que les toilettes se bouchent très facilement, ils ne sont pas conçues pour jeter autre chose que du papier toilette.
  • Les éviers : l’accumulation de tous les résidus alimentaires figurent au top des bouchons dans les éviers
  • Les baignoires et douches : les poils et les cheveux ont tendance à s’emmêler dans les canalisations et de former un bouchon très solide
  • La colonne d’évacuation principale : Linspection caméra de la canalisation est une nécessité car elle pose tout de même extrêmement problème à déboucher.

Méthode de débouchage

  • Le débouchage par pompe : recommandé pour les petits bouchons, son efficacité est proportionnelle à la force de l’utilisateur.
  • Débouchage par furet : pour les petits et moyens bouchons, le furet passe partout dans la canalisation et permet d’éliminer le bouchon.
  • Nettoyage par acide : pour les petits et moyens bouchons, l’acide fait des merveilles. En moins d’un quart d’heure l’acide va dissoudre complètement le bouchon. Seul inconvénient la canalisation peut se voir amincir.
  • Débouchage par camion pompe : conseillé pour les gros bouchons, il s’agit d’un camion hydro-pompe qui envoie un jet d’eau à très haute pression dans les canalisations. Son action est extrêmement efficace et effectue un dégorgement et un récurage complet de la canalisation.

L’importance du bouchon dépend du diamètre de la canalisation et de la nature du bouchon lui même (cheveux, restes alimentaires, papier toilettes…).

Sanitaire

plombier 974, débouchage toilette

Choisir SOS Depannage pour les travaux de plomberie, ça coule de source !

Respect des délais – Respect des budgets – Interventions et dépannages en urgence

Lorsque vous rencontrez une panne malheureusement vous allez devoir patienter plusieurs jours avant que votre plombier ne daigne se pencher sur votre problème ? Quand on est dans l’urgence, quoi de plus agaçant que d’avoir l’impression d’être pris à la gorge par des devis exhorbitants ? SOS Depannage se veut être un partenaire de confiance ultra dynamique. SOS Depannage marque sa volonté d’être un prestataire qui se distingue par un service clientèle humain et par des tarifs concurrentiels.

Une microstation pour maison individuelle;

Vous avez entendu parler des performances admirables de la micro station, surtout en matière d’assainissement individuel. Mais, vous désirez en savoir davantage sur ce dispositif avant de l’installer chez vous. Découvrez dans cet article tout ce qu’il y a à savoir sur ce système pour maison individuelle afin de combler vos attentes. 

Entretien microstation : vidange microstation à la réunion

L’installation d’une micro station est aujourd’hui l’un des plus prisés en matière d’assainissement non collectif. Il s’agit en effet d’une solution intéressante, mais aussi assez simple à mettre en place. La microstation est utilisée à plein régime toute l’année, il est ainsi indispensable de procéder à la vidange de la microstation assez régulièrement. Une vidange microstation Reunion est l’un des entretiens les plus importants. Comment entretenir une microstation à la réunion ? Nos vous répondons aujourd’hui ! 

Comment entretenir une microstation ?

L’entretien de votre microstation est obligatoire et inévitable. Pour savoir comment entretenir une microstation, il faut bien évidemment prendre en compte certaines techniques. Nous vous proposons de découvrir dans cet article les techniques et conseils qui vous permettront d’avoir une parfaite maitrise de l’entretien de votre système. 

nettoyage, entretien, vidange, vérfication du fonctionnement
Entretien microstation

La vérification régulière du bon fonctionnement du système 

La vérification régulière du bon fonctionnement du dispositif ne nécessite pas l’intervention d’un professionnel. Vous pouvez le faire vous-même en prenant soin de suivre les conseils du guide d’utilisateur. Aussi, vous pouvez vérifier la bonne marche des matériels électromécaniques, à savoir : 

  • Le système d’alimentation électrique ; 
  • Le compresseur ou la turbine ; 
  • L’odeur ; 
  • Les systèmes d’alarme. 

Ces contrôles doivent être faits en vous mettant plus près du dispositif. Les ventilations également doivent être régulièrement contrôlées. À cet effet, il faut vérifier si elles ne sont pas bouchées par une couverture végétale, un nichoir d’oiseaux, des insectes, etc. Si elles sont bouchées, alors prenez simplement contact avec votre installateur ou le fabricant du dispositif afin de savoir quoi faire en fonction de la situation. 

La vidange du système et son entretien annuel

Comme pour tout dispositif d’assainissement individuel, la vidange de la micro station est nécessaire. Ce sont les boues qu’elle produit qui doivent être évacuées quand elles parviennent à un volume équivalant au 30 % du volume total de stockage du traitement primaire. Mieux, elles doivent être vidangées par un spécialiste en la matière. Et ce dernier a l’obligation d’être agréé par le préfet du département d’après l’arrêté du 7 septembre 2009. 
Toutefois, la fréquence de vidange de votre dispositif est fonction de son volume, de son niveau, des moyens technologiques utilisés pour sa conception et aussi de l’usage qu’on en est fait. La bonne maintenance ainsi que le bon emploi de la micro station diminue la production de boues et autorise l’espacement des vidanges. 

Le Contrôle annuel de la bonne marche du système et de ses divers éléments électromécaniques 

Entretien microstation, filtre, nettoyage, contrôle annuel, la ventilation, les alarmes
Contrôle annuel

Le contrôle annuel du bon fonctionnement de la micro station et de ses divers éléments s’avère indispensable pour l’obtention de sa garantie. Ce contrôle peut se faire soit par le propriétaire lui-même ou encore soit par un spécialiste de l’assainissement non collectif. Pour ce faire, il faut porter une attention particulière aux points de contrôle ci-après : 

  • La recirculation des boues ; 
  • L’altitude des boues ; 
  • L’équipement électromécanique ; 
  • L’électronique ; 
  • Les ventilations ; 
  • Les alarmes ; 
  • L’exutoire. 

Cependant, n’ayez aucune crainte, car l’intégralité des points de contrôle est listée sur le guide d’utilisation de chaque fabricant. 

Par ailleurs, il faut noter que les opérations d’entretien diffèrent conformément aux modèles du dispositif d’épuration. Il existe par exemple des micro stations d’épuration qui requièrent des compétences techniques, spécialement à cause de la présence d’un automate. L’entretien et la maintenance de la micro station d’épuration est plus facile lorsque cette dernière est conçue de façon classique. 

En guise de conclusion, l’entretien de mon matériel est synonyme de plus d’imperturbabilité et de coûts à la baisse. Adoptez donc nos techniques et conseils pour un meilleur entretien de votre microstation

Comparatif entre fosse toutes eaux et microstation;

L’industrie des systèmes d’assainissement rencontre de nos jours un succès remarquable avec l’utilisation des micro stations d’épuration et des fosses toutes eaux. Mais, devant tant de performances, lequel de ces systèmes peut satisfaire convenablement aux attentes des uns et des autres ? Quels sont les avantages et les spécificités de chaque système ? Dans cet article, nous ferons une étude comparative de ces deux systèmes afin de vous aider à opter pour le meilleur choix. 

Les spécificités de la fosse toutes eaux et de la micro station 

La fosse toutes eaux et la micro station d’épuration représentent toutes deux des dispositifs d’assainissement non collectifs. Elles se distinguent néanmoins sur de nombreux points. L’indice de distinction primaire entre les deux systèmes se trouve au niveau de la collection et du prétraitement des eaux domestiques. Le premier réalise la collection et le prétraitement des eaux domestiques, tandis que le second traite non seulement les eaux hors d’usage, mais les oxygène aussi avant de les épurer. Les autres indices également à prendre en compte sont à découvrir dans les lignes suivantes. 

Engorgement du système et confort 

Préférez sans détour la micro station si la surface qui sera utilisée pour l’installation de votre dispositif n’est pas importante. Elle n’exige pas assez d’espace. Elle est fabuleusement compacte et facile à installer. Grâce à cette compacité, vous feriez aisément des économies sur les travaux de terrassement. Ceci n’est pas le cas avec les fosses toutes eaux dont les travaux d’installation font appel à des coûts généralement élevés. Mieux, les fosses toutes eaux ont besoin d’une grande superficie. Et ce n’est pas tout, elles vous font aussi obstacle pour planter des arbres à moins de trois mètres. 

En termes de confort, les micro stations d’épuration sont meilleures. Elles sont complètement inodores, car elles n’engendrent aucune odeur désagréable. Par contre, les fosses toutes eaux produisent des odeurs déplaisantes. Si vous envisagez donc d’installer votre système dans un jardin ou dans un lieu régulièrement fréquenté, alors optez purement et simplement pour la micro station d’épuration. 

Aspect écologique et fréquence d’utilisation 

En ce qui concerne l’aspect écologique de ces deux systèmes, le résultat est indissociable. En effet, ils utilisent chacun les bactéries se trouvant naturellement dans la composition des défluents domestiques pour traiter les eaux hors d’usage. 

Cependant, il est capital de noter que les micro stations requièrent de l’électricité pour pouvoir bien fonctionner (approximativement 5 € par habitant par an). 

Pour ce qui est de la fréquence d’utilisation, l’avantage revient aux fosses toutes eaux. Selon la législation, les micro stations d’épuration doivent être fréquemment utilisées afin de fournir des performances suffisamment remarquables. Donc, si vous recherchez une solution d’assainissement pour votre seconde résidence en France, la fosse toutes eaux est à privilégier. Elle saura vous donner entière satisfaction. 

Conclusion 

Que préférez-vous finalement entre ces deux systèmes ? Le plus important est que le système que vous choisissez puisse combler vos attentes. Tout dépend de vos besoins. La balle est donc dans votre camp !

Quelle microstation d’épuration choisir ?

La micro station d’épuration a le vent en poupe, et en conséquence, de nombreux propriétaires de logement s’y intéressent. Mais, devant tant de choix, comment s’y retrouver ? Quelle micro station d’épuration choisir ? Nous avons eu l’occasion de tester plusieurs d’entre elles, et nous vous proposons de découvrir dans les lignes qui vont suivre les critères qui vous aideront à y voir un peu plus clair afin de faire un meilleur choix. 

La technologie à adopter 

On distingue deux grandes familles dans la technologie des micros stations d’épuration à savoir : la technique de boues activées ou de culture libre et la technique fixée. La différence entre ces deux techniques se trouve dans la façon de faire fonctionner les bactéries pour la digestion des polluants. Au sujet de la première famille, les bactéries seront énergisées au moyen d’une oxygénation produite par un brassage du milieu liquide de la cuve. Quant à la seconde famille, les bactéries seront énergisées au moyen d’une oxygénation sur un support comme des disques, des conduits ou encore des sacs de billes spéciales. 

Les indices de sélection majeurs 

Il existe des indices qui peuvent vous amener à vite vous décider si vous hésitez toujours à faire votre choix. Découvrez-les ! 

Le dimensionnement de la micro station d’épuration 

Le dimensionnement de la micro station d’épuration est l’un des critères à ne pas négliger pour un meilleur choix de votre dispositif. Il faut noter que le dimensionnement d’un système d’assainissement non collectif ne tient pas compte du nombre d’habitants réel de l’habitation, mais de son potentiel d’occupation. Ainsi, la règle de calcul nous donne ceci : 1 équivalent-habitant = 1 pièce principale, ou 1 EH = 1 PP. Cette règle est élaborée à l’article 5 de l’arrêté ministériel du 7 mars 2012. Et ce dernier vient en fait modifier celui du 7 septembre 2009. En effet, le dimensionnement de l’installation formulé en nombre d’équivalents-habitants est identique au nombre de pièces principales selon le sens attribué par l’article R. 111-1-1 du code de la construction et de l’habitation, sauf les cas suivants pour lesquels la réalisation d’une étude spéciale est nécessaire pour justifier les bases de dimensionnement : 
 

  • les entreprises recevant du public pour lesquelles le dimensionnement est effectué en fonction de la capacité d’accueil ; 
  • les logements d’habitation individuelle pour lesquels le nombre de pièces principales est exagéré comparativement au nombre d’occupants. 

Le volume du décanteur 

L’importance du volume du décanteur mérite d’être soulignée dans les critères à considérer pour un meilleur choix de votre micro station d’épuration. Le volume du décanteur aura d’emblée une incidence sur la fréquence des vidanges. En vérité, le dispositif doit être régulièrement évacué selon une périodicité bien déterminée par un spécialiste lorsque la production de déchets est vraiment grande. 

Par ailleurs, certains détails peuvent également être d’une grande utilité dans votre choix. Il s’agit de : 
 

  • La consommation en énergie électrique : assurez-vous que la consommation en énergie électrique soit satisfaisante avant d’opter pour le dispositif de votre choix ; 
  • L’aptitude de gestion du temps d’immobilité : il existe des micros stations qui peuvent résister à une immobilité d’un à trois mois ; 
  • L’aspect bruyant : les pompes, les compresseurs, les moteurs seront plus ou moins bruyants selon la technologie employée. Et cela risque d’être gênant si le dispositif est à proximité de la maison ; 
  • Les normes CE : veillez à ce que le dispositif soit en conformité avec les normes spécifiées par l’arrêté du 7 septembre 2009. 

Avec ces critères de sélection simples et bien définis, vous devez maintenant être en mesure de faire le meilleur choix en ce qui concerne votre micro station d’épuration. Alors, décidez-vous ! 

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén